Dalhain

Dalhain

Dalhain se situe à quelques kilomètres de Morhange, dans le canton de Château-Salins.


Dalhain était une dépendance du Duché de Lorraine. Au XVIIe siècle, Dalhain était partagé entre le royaume de France et le duché de Lorraine. D’où sur le blason, la fleur de lys de France et l’alérion des ducs lorrains. La croix représente l’église qui est sous le patronage de la Sainte-Croix.
En 1871 le village est annexé et prend le nom allemand de Dalheim

Pendant la Première Guerre Mondiale, le village a été lourdement éprouvé par les combats. Le village est libéré une première fois le 19 août ; les villageois fêtent leurs libérations mais les réjouissances seront de courte durée.
Le 20 à l’aube, une violente contre-offensive allemande oblige le général français Castelnau à se retirer. Les Bavarois reprennent Dalhain et une fusillade au Nord du village déclenche bientôt une véritable tragédie, qui sera plus tard relatée comme « l’affaire de Dalhain ». Ils incendièrent L’église Sainte-Croix, la nouvelle église sera reconstruite après 1920   Plusieurs habitants furent fusillés, notamment les deux prêtres, comme en témoigne le calvaire érigé à la sortie du village sur la route de Bellange.

Puis ce fût le bombardement qui anéantit la plupart des maisons, de l’école, de l’église et du vieil ossuaire, magnifique ouvrage de style roman datant du début du XIIIe siècle.
Les conséquences pour les populations furent terribles, 65 hommes du village furent conduits dans un camp à Morhange avant de passer plus d’un an en captivité en Allemagne.

Dalhain ne sera libéré qu’en 1918 par les français, le village est alors intégré à l’arrondissement de Château-Salins.

 

Dalhain reçoit deux  fois par an (le 2ème week-end de juin et le 2ème week-end de septembre) l’Ufolep et son championnat de lorraine de motocross et de quad

 

 

 

 

Un site web qui raconte la bataille de Dalhain à travers le témoignage d’habitants du village à voir ici